Validation des permis de chasser suspendues jusqu'à lundi !

Le Ministère de l’Intérieur informe que l’interruption de son fichier centrale se prolongera jusqu’à lundi prochain (26/06/2017) à 14h00.
Des contrôles de sécurité sur tous les détenteurs d’armes, en particulier, et l’ensemble des fichiers du Ministère de l’Intérieur sont actuellement en cours, en liaison avec les récents évènements terroristes.
Durant cette période, les validations « classiques » et « E-titres » ne peuvent pas être délivrés et les E-validations doivent être suspendues.
La fédération est en contact permanent avec le Ministère de l’Intérieur pour tenter de réduire au maximum le délai d’interruption.

L'association de chasse sur le domaine public fluvial recrute !

L'association de chasse sur le domaine public fluvial propose des actions pour la chasse en groupe ou en individuelle (gibier d’eau, de passage, grand gibier) sur le secteur de Cléon, Tourville la Rivière et Amfreville la Mivoie.

Pour tous renseignements, contactez Dominique Michalot au 06 20 71 45 74

Les chasseurs ont obtenu un engagement de la part des deux principaux partis politiques, avant les législatives, pour réformer la chasse !

Dans le cadre des élections législatives, comme pour l’élection présidentielle, la Fédération Nationale des Chasseurs a soumis aux principaux partis politiques ses 30 propositions de réformes pour une chasse simplifiée et dynamique au service des territoires ruraux et de la biodiversité. A ce jour, Les Républicains-UDI et la République En Marche ont immédiatement réagi et engagé un dialogue constructif.

Le 30 mai 2017 en matinée François Baroin, chef de file des Républicains-UDI pour les législatives, et dans l’après-midi François Patriat au nom de la République En Marche, se sont rendus au siège de la Fédération Nationale des Chasseurs, pour signer les 30 propositions de la chasse française.

Lire la suite...

Communiqué du Président Willy Schraen

A tous les chasseurs de France,

Cette journée particulière, qui a vu la désignation du nouveau gouvernement de la République, sera à l'évidence à marquer d'une pierre noire.

Comment ne pas se sentir trahis et humiliés après avoir appris la nomination de Monsieur Nicolas Hulot à la tête du ministère de l'Ecologie, alors que le Président de la République voulait faire de son mandat un exemple de cohésion sociale et territoriale.

Le passage réussi d'Emmanuel Macron devant les élus de la chasse en congrès à Paris, laisse un goût plus qu'amer dans la bouche de l'ensemble des chasseurs de France, en découvrant cette nomination.

Les intentions de notre nouveau ministre de tutelle sont très claires, et nous vous ferons parvenir un florilège de ses petites phrases assassines à notre encontre. Cela en dit long sur sa conception de l'écologie à la sauce dogmatique, et de l'affection toute particulière qu'il nous porte.

Lire la suite...