facebooktwitteryoutube logo

 

 

Les bureaux et le standard téléphonique sont fermés le mercredi.

Au cours de cette réunion, les représentants de la FDC76 ont pu constater la normalité de la situation hydrologique, piézométrique et météorologique en ce début de saison estivale. En effet, les pluies hivernales et printanières ont permis la recharge des réserves hydrologiques.

Cette situation contraste avec celle de l’année 2017 où la sécheresse qui sévissait alors en Seine Maritime, avait conduit les services de l’Etat à prendre plusieurs mesures de surveillance, limitations et restrictions provisoires des usages de l’eau (et notamment l’interdiction du remplissage de plans d’eau comme les mares de chasse). Soulignée lors du bilan du dispositif mis en place en 2017, cette problématique a fait l’objet de plusieurs propositions d’évolution de l’arrêté cadre départemental qui pourra être promulgué  dès l’atteinte des seuils d’alerte et de vigilance. 

L’intégration de la FDC76 à ce comité rappelle son engagement sur la problématique de l’eau et de la gestion de cette ressource en lien avec les usages cynégétiques.