facebooktwitteryoutube logo

 

 

Les bureaux et le standard téléphonique sont fermés le mercredi.

Chers amis chasseurs de France,

Il y a maintenant quelques jours que la fièvre porcine africaine a fait son apparition en Belgique, à quelques kilomètres de la frontière française. L'arrivée possible, sur le sol français, d'une telle maladie est une épée de Damoclès pour la filière porcine et le monde agricole en général, mais aussi pour toute la chasse française !

Nous avions déjà un problème important à gérer avec une population de sangliers en constante augmentation au niveau national, mais aujourd'hui l'heure est bien plus grave !

Avec cette population de plus d'un million d'animaux, et une enveloppe de dégâts de plus de 60 millions d'euros, nous sommes dans une situation des plus délicates. Ne pas le reconnaître nous attribuerait une part de responsabilité importante vis à vis des éleveurs de porcs, mais aussi vis-à-vis de l'avenir de la chasse du grand gibier en France.

small icone pdfLire la suite de la lettre ouverte aux chasseurs de France