facebooktwitteryoutube logo

 

 Les bureaux et le standard téléphonique sont fermés le mercredi.

Mobilisons-nous contre les risques de PPA !

Un communiqué commun a été signé par Madame la Préfète et Messieurs les Présidents de la Fédération de la Chasse, de la Chambre d'Agriculture, et du GDMA de la Seine-Maritime sur la PPA. La même initiative est en cours dans le département de l'Eure.

small icone pdfLire le communiqué

Sécurité : une première formation pratique à Saint Romain de Colbosc !

252 formation securiteLa fédération des chasseurs, en collaboration avec l’association des chasseurs de grand gibier 76, a organisé à Saint Romain de Colbosc, la première édition de la formation pratique à la sécurité. C’est à la demande du responsable de la chasse et sur son territoire, que 10 membres de son groupe ont participé à cette formation très instructive et sans tabou. Laurent Boucher Noel, technicien et formateur au permis de chasser de la FDC76, et Jean Marie Durand pour l’ADCGG76, ont animé cette demi-journée de formation dans une ambiance détendue mais studieuse. Le respect de l’angle des 30° a constitué une étape importante de cette formation. Chacun a pu juger sur le terrain des règles de sécurité à respecter.

La FDC76 reste à la disposition des responsables de chasse qui voudraient bénéficier gratuitement de cette formation sur leur propre territoire.

Contact : Laurent Boucher Noel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 06 20 65 68 54

Lettre du Président Schraen aux chasseurs de France

Chers amis chasseurs de France,

Il y a maintenant quelques jours que la fièvre porcine africaine a fait son apparition en Belgique, à quelques kilomètres de la frontière française. L'arrivée possible, sur le sol français, d'une telle maladie est une épée de Damoclès pour la filière porcine et le monde agricole en général, mais aussi pour toute la chasse française !

Nous avions déjà un problème important à gérer avec une population de sangliers en constante augmentation au niveau national, mais aujourd'hui l'heure est bien plus grave !

Avec cette population de plus d'un million d'animaux, et une enveloppe de dégâts de plus de 60 millions d'euros, nous sommes dans une situation des plus délicates. Ne pas le reconnaître nous attribuerait une part de responsabilité importante vis à vis des éleveurs de porcs, mais aussi vis-à-vis de l'avenir de la chasse du grand gibier en France.

small icone pdfLire la suite de la lettre ouverte aux chasseurs de France