facebooktwitteryoutube logo

 

 Les bureaux et le standard téléphonique sont fermés le mercredi.

Locations de chasse: le Département lance 2 appels à candidature !

Le Département de la Seine-Maritime relance un appel à candidature pour la chasse sur deux Espaces Naturels Sensibles : le Bois de Villequier ainsi que la Tourbière d’Heurteauville.

La réception des candidatures se fait jusqu’au vendredi 24 août à 12h

Vous trouverez ci-joint les deux appels à candidature.

Ils concernent la signature d’une convention de chasse avec le Département pour 2 ans à compter de la prochaine saison (possibilité de renouvellement express).

small icone pdfAppel à candidature pour le "Bois de Villequier"

small icone pdfAppel à candidature pour la "Toubière d'Heuteauville"

Flash Info : Un CNCFS utile et pragmatique

Ce jour, le CNCFS a tenu sa première séance dans sa nouvelle composition depuis les textes du mois de juillet 2018 lui attribuant ses compétences et la nomination de ses membres.

Moratoire courlis cendré et barge à queue noire : la FNC n’accepte pas

La FNC a critiqué vertement le projet d’arrêté ministériel instaurant un nouveau moratoire pour ces deux espèces jusqu’au 31 juillet 2019.

Elle s’est appuyée sur le rapport de l’ONCFS paru en avril 2018 dont les conclusions sont éclatantes : la suspension de la chasse ne règle rien. La FNC a fait valoir la contribution essentielle des fédérations aux plans de gestion des deux espèces.

Lire la suite...

Urgent: Consultation publique moratoire barge et courlis

243 Courlis cendreLe Ministère vient de lancer une consultation publique pour proposer un arrêté de prolongation de la suspension  de la chasse du courlis cendré et de la barge à queue noire jusqu’au 31 juillet 2019. Il s’agit d’un statut quo avec toujours la possibilité de chasser le courlis sur le seul DPM, sous prétexte que ces deux espèces seraient en mauvais état de conservation.

Ce projet n’est pas acceptable alors que le CNCFS doit se prononcer sur le sujet le 24 juillet.

De son côté, dans une étude commanditée par le Ministère, l’ONCFS a démontré que les prélèvements des chasseurs français sont très largement « soutenables » et en a conclu à  l’absence d’efficacité des moratoires  sur l’état des populations concernées. De plus, pour préserver les barges à queue noire issues de la sous population continentale menacée,  il suffirait de retarder l’ouverture de la chasse au mois de septembre.

Le Ministère ne dit rien des mesures des plans de gestion européens mises effectivement en œuvre par les autres Pays  et nous avons le sentiment que les efforts sont uniquement imposés chasseurs français.

Lire la suite...

Les chasseurs soutiennent le Plan de sauvetage de la biodiversité ordinaire

05 juillet 2018 à Issy-les-Moulineaux

La Fédération Nationale des Chasseurs se réjouit de la présentation par le Gouvernement d’un ambitieux plan de sauvetage de la biodiversité en France. Ce plan, dont les 90 mesures ont été présentées hier par Nicolas Hulot, est une priorité pour défendre la biodiversité ordinaire dont les chasseurs sont les premiers à dénoncer la dégradation accélérée depuis 20 ans.
Les chasseurs, maillon incontournable dans la gestion quotidienne des espèces et des espaces, déplore, comme le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot, l’artificialisation croissante des terres. La FNC se réjouit à ce titre de l’objectif de zéro artificialisation des sols préconisés par le gouvernement.

small icone pdfLire la suite du communiqué

Margot LEMONNIER a rejoint cette semaine le pôle REZH’EAU de la FDC76

241 M lemonnierDiplomée d’un BTS « Gestion et Protection de la nature », d’un BTS « Gestion forestière » mais également d’une licence en « Aménagement du territoire », Margot dispose donc de solides compétences pour les missions qui lui ont été confiées. Il s’agit en premier lieu de participer au développement de la maîtrise d’ouvrage du programme de valorisation des zones humides chassées mais également de contribuer à la finalisation des études et travaux d’inventaires menés dans le cadre du programme « Biodiversité, nature ordinaire et continuités écologiques sur le littoral cauchois ».

Une expérience, pas tout à fait nouvelle, puisque Margot avait déjà intégré le pôle REZH’EAU en 2016 et 2017.

Contact : 06 77 42 29 26 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.