facebooktwitteryoutube logo

 

 Les bureaux et le standard téléphonique sont fermés le mercredi.

Session du brevet grand gibier 2018 : Osez le tenter !

227 brevet gd gibier 2018La fin de saison de la chasse au grand gibier se profile déjà. Va venir le moment où nous allons commencer à imaginer et préparer la prochaine. Une époque propice à approfondir nos savoirs, nos pratiques. Une période idéale pour se lancer dans la découverte du Brevet Grand Gibier et l’obtenir.

L’Association Départementale des Chasseurs de Grand Gibier de Seine-Maritime organise à nouveau, en 2018, une session du Brevet Grand Gibier. Conçu par notre association nationale, demandant une préparation méticuleuse, il est une preuve de connaissances sérieuses, en cynégétique et milieux naturels, pour le récipiendaire. Ce brevet n’est aucunement obligatoire. C’est un test auquel chacun peut se soumettre librement. Un diplôme, une médaille, que partagent de nombreux chasseurs en métropole, dont 170 en Seine-Maritime. Une belle occasion de rejoindre ce groupe où l’on trouve, selon leur spécialité, des chasseurs à tir, à l’arc et des veneurs.

Lire la suite...

Manifestation de samedi au pont de Normandie : le message envoyé par Alain Durand à Paris Normandie

Pour faire suite à  l’article paru dans Paris Normandie suite à la manifestation de samedi au pont de Normandie, vous trouverez le message envoyé par Alain Durand à Paris Normandie :

 

Madame

Suite à notre entretien de ce jour relatif aux propos que vous me prêtez dans votre article, je vous prie de bien vouloir faire paraître le démenti ci-dessous.

Interrogé dimanche matin par téléphone, j’ai répondu aux questions suivantes :

Condamnez-vous les violences qui se sont produites ? Réponse : Oui.

Lire la suite...

Les « Chasseurs en colère » manifesteront le 10 février prochain au Pont de Normandie !

225 pont normandieLe mouvement des « Chasseurs en colère » organise le samedi 10 février prochain, au Pont de Normandie (côté Seine-Maritime), de 14 heures à 19 heures, un rassemblement pacifique pour manifester sa désapprobation face à l’intolérance du ministre de l’Ecologie, Nicolas Hulot. L’interdiction de la chasse des oies en février s’avère tout à fait incompréhensible vu l’importance des effectifs en Europe et les dégâts considérables qu’ils causent aux cultures.

Notre ministre de tutelle n’a pas choisi la voix de la raison en n’accordant pas une dérogation tout à fait justifiée aux chasseurs de France. Il préfère indirectement encourager le gazage des oies dans les états européens plus au Nord. Pire encore, il a tenté de troquer la chasse des oies contre l’interdiction du piégeage du renard.

Face à ces positions dogmatiques et infondées, la fédération des chasseurs de Seine Maritime comprend la colère des chasseurs de migrateurs et encourage les chasseurs seinomarins à participer à ce rassemblement pacifique afin de montrer leur détermination.

Communiqué de la fédération des chasseurs de Seine Maritime

Chasseurs et agriculteurs : un retour au dialogue sous haute tension !

" A la demande de la Fédération Nationale des Chasseurs, une délégation conduite par Willy Schraen a rencontré mardi Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA, accompagnée d’une délégation, afin d’aborder sans tabous et en toute franchise les sujets qui concernent directement la chasse et le monde agricole.

Dans une ambiance tendue la présidente de la FNSEA et ses collègues présents ont reproché avec véhémence au président de la FNC ses propos très tranchés sur la remise en cause d’une partie de l’indemnisation des dégâts de gibier, sur l’action conduite au Parlement pour obtenir l’interdiction à court terme des néonicotinoïdes, sur notre soutien pour l’interdiction rapide du glyphosate, sur la responsabilité des agriculteurs dans la disparition du petit gibier et sur le caractère trop limité des expérimentations de type Agrifaune. (...)"

small icone pdfLire la suite du communiqué de presse

Les vœux du Président Alain DURAND pour l'année 2018

Chers adhérents,
 
Ce début de nouvelle année est l’occasion pour votre Conseil d’Administration et moi-même, de vous souhaiter tous mes vœux 2018, remplie de bonheurs cynégétiques. C’est aussi l’occasion de faire le point sur l’actualité de notre fédération.
 
Ces derniers mois ont en effet été riches en évènements de toute sorte. Pour certains d’entre eux, ils ont pu engendrer le doute, voir la suspicion.
 
Je me devais donc de vous rassurer sur les actions et l’état d’esprit de votre fédération.

Lire la suite...